Le label E3D

Actualités  : 

ACTIONS MENÉES - COLLÉGE ET LYCÉE - EN LIENS AVEC LE LABEL E3D
Dans ce cadre, cette année scolaire à été l’occasion pour nous de mener à bien différents projets :


(Photos et informations disponibles « Activités »  dans la partie « Interact ») =>   Collecte Banque Alimentaire/ Campagne de reboisement

  • Faire des collégiens les acteurs du développement durable :

    • Récolte des marqueurs, stylos, correcteurs usagés pour l’association MECP2

    • Eléctions d’Eco-Délégués.

    • Mise en place d’un tri des déchets alimentaires à la cantine.

    • Plantation d’arbres au Parc du Bolmont

    • Recyclage du papier

    • Opération collège Clean

    • Projet Solaire & Scolaire

    • Participation aux assises du Conseil Départementale des Jeunes sur l’écologie et implication de notre élève Marisol Bartoli à la vice-présidence.

    • Autonomie électrique du collège St Louis par panneaux photovoltaïques

    • Installation de bornes de recharge pour voitures électriques sur les 5 parkings des 3 établissements.


  • La question environnementale au cœur du lycée : 

    • Mission Sulubaai : Subvention et parrainage d’un Reef artificiel + Green Act = Voyage humanitaire et de développement durable sur l’ïle de Pangatalan (Philippines) en Février 2020 pour installer notre reef et échanger avec les acteurs locaux + distribution de matériel scolaire, de vêtements et de médicaments. Lien youtube : https://youtu.be/M75Ug8RZJts

    • Présentation de notre Green Act lors du Congrès International pour la Nature (reporté en 2021).

    • Election des éco-ambassadeurs et présence à la cérémonie de présentation au Conseil Régional à Marseille.

    • Divers projets internes : Réalisation de rétenteurs d’eau et de savons écologiques à l’aide d’un professeur de chimie / Organisation d’un tournoi de foot afin de récolter des fonds pour financer des ballons pour les collégiens de Sandoval (Philipinnes) / Recyclage des gobelets en carton / Projet de bornes de rechargement avec panneaux solaires  pour les tablettes et téléphones (1ère étape) / Recyclage des canettes de la cafétéria.

    • Mise en place d’un partenariat avec le collège de Sandoval (Philippines) : échanges épistolaires + financement de ballons.

ACTIONS MENÉES DANS LES ÉCOLES - EN LIENS AVEC LE LABEL E3D
Dans ce cadre, cette année scolaire à été l’occasion pour nous de mener à bien différents projets :

(photos disponibles  « écoles », dans la partie « archives ») =>
  Collecte Banque Alimentaire/ Campagne de reboisement

  • La construction d’hôtels à insectes en CM1 & CM2 à Gignac
Dans le cadre de notre projet « potager et développement durable », Zacharie, un ancien élève de l’établissement, poursuivant aujourd’hui des études de paysagiste, est intervenu dans les classes de CM1 & CM2.  Après le visionnage d’un diaporama présentant l’équilibre d’un écosystème grâce à la biodiversité, les élèves ont pu construire un hôtel à insectes par classe. Ils ont été installés dans la cour de l’école.

  • Continuité du projet potager démarré l’an dernier
Installé au milieu de notre cour de récréation, nous cultivons notre potager fleuri pour le bonheur des petits et des grands. Toutes les classes y participent. Radis, choux-fleurs, pois gourmands, fraises, sauge, menthe, romarins, ciboulette, thym, pensées, freezias,

  • Education à la santé et à l’alimentation grâce à des interventions du chef cuisinier de Scolarest auprès de nos élèves 

Confection et dégustation de petits déjeuner équilibrés en CE2, et de crêpes au CP.

  •   Ateliers cuisine en maternelle autour de la lecture d’albums de littérature jeunesse

Confection de soupe en maternelle.


  • Education à la santé, au sport, à l’alimentation équilibrée et au respect  de la planète avec le Zéro déchet, en participant à la journée sportive « Go run for fun »,  grâce au partenariat du diocèse avec Inéos.

Le 17 octobre dernier, l’ensemble des classes des écoles primaires, du CP au CM2, a participé à la 2ème édition du grand rassemblement diocésain Go Run For Fun. Une journée sportive durant laquelle les élèves se sont rendus à Miramas pour participer à une course et à de nombreux jeux sportifs. Ils ont pu également assister à des démonstrations sportives comme le saut à la perche ou le VTT trial. Ce jour-là, les élèves ont apporté leur pique-nique « Zéro déchet » sur lequel ils avaient travaillé en amont avec leurs enseignant.e.s. De même, ils avaient travaillé sur l’importance d’une alimentation équilibrée


  • Ecomarché de Noël

En partenariat avec les parents de l’APEL, les enfants ont préparé le marché de Noël lors d’ateliers créatifs. Les matériaux utilisés étaient pour la majeure partie issus du recyclage de déchets ou de produits de la nature (bouchons en liège et en plastique, boites de camembert, pommes de pin, capsules de café, bâtonnets de glace, vieux livres, pots de yaourts…).


  • Education à l’anti-gaspi et au tri des déchets à la cantine,
  • Tri du papier dans les classes,
  • Collecte de bouchons 

  • Collecte de stylos et feutres usagers dans le cadre de l’opération « Un stylo pour nos petits héros » avec l’association « Les Petits Mec P2 ». 

Les Petits Mec P2 est une association de parents dont les enfants sont touchés par une anomalie génétique rare et grave: Le Syndrome de duplication du gène MeCP2.  Avec cette action, c’est 1 centime d’euro pour l’association par stylo usager récolté.  https://www.lespetitsmecp2.org/


Voilà un petit tour d’horizon de ce que nous avons mené cette année

VOYAGE HUMANITAIRE ET ÉCOLOGIQUE AUX PHILIPPINES - Pangatalan Island - Février 2020

dfgdfghfdgh
ghgfxhfxhxfgh

 


Notre arrivée

Pour commencer, nous sommes arrivés sur une magnifique île. Cette île nommée Pangatalan, est entourée d’une belle eau turquoise, qui nous laisse apercevoir la faune et la flore sous-marine. Elle est peuplée d’arbres de différentes sortes et d’animaux tous plus surprenants les uns des autres. Ainsi nous avons pu voir des bayawaks plus communément appelé varans.



Nous avons eu la chance et l’honneur de visiter l’île, ainsi que ses recoins les plus secrets, mais aussi et surtout de rencontrer ses exceptionnels propriétaires et leurs employés ainsi que des biologistes. Des personnes, si chaleureuses, accueillantes, joviales et souriantes.



De plus, nous avons pu goûter aux plats typiques et locaux. Entre noix de coco fraîches, bananes de leur ferme, pâtes thaï,… Ces assiettes nous ont permis de nous dépayser encore un peu plus.



Notre séjour

Mais notre voyage a surtout été marqué par les différentes actions que nous avons entreprises. Chaque jour avant d’aller sur le terrain, nous assistions à différents briefings,
nous permettant d’apprendre à quoi servaient nos actions, comment et pourquoi les réaliser.

Alors, notre première action a été la plantation de mangrove. Cette dernière a été divisé en différentes découvertes, passant de la marche dans la vase, à l’escalade dans les mangroves, puis à la récolte des « graines », pour finir avec la replantation d’environ 700 palétuviers. Nous avons pu découvrir et apprendre que les mangroves participaient à la réduction de notre impact carbone sur la terre, qu’elles limitaient les risques de catastrophe naturelle tel les tsunamis mais encore, qu’elles constituaient un grand habitat pour différentes espèces.

Nous avons donc été fascinés par cette activité, ravis de pouvoir réaliser une action qui constitue un vrai intérêt pour notre planète et son environnement et qui a un réel impact.



Puis la deuxième action fut la pose d’un SRP, dans l’océan. Ce diminutif signifiant sulu reef prothesis, est une des action quotidienne qu’entreprennent les biologistes ainsi que Frédéric Tardieu sur l’île. Cette structure unique a été inventée par ces derniers et permet de refonder la vie sous marine, ainsi que le développement des coraux. Ceux-ci ayant été massivement détruits à cause de la pêche intensive à la dynamite.

Cette expérience unique et enrichissante nous a énormément plu. Pouvoir voir les biologistes en action, et de pouvoir y participer de surcroît a été très constructif.



Ensuite, la troisième action, qui a été l’une des plus bouleversantes, était la rencontre avec les populations locales et la distribution de vêtements et de fournitures scolaires. Ainsi lors d’une visite dans leur établissement scolaire, nous avons pu découvrir les  différences entre notre éducation et la leur. Nous avons pu échanger dans une langue qui n’était pas la notre, notamment l’anglais, ce qui a permis, pour la majorité d’entre nous de sortir de notre zone de confort, d’échanger, de partager et de nous intéresser à une culture différente de la notre.

Puis nous avons eu la chance de participer à la réalisation d’un grand « clean-up » dans leur école. Tout le monde s’est mis à l’œuvre et y a pris du plaisir à réaliser cette action pourtant pas très attrayante au premier abord.

Puis lors de la distribution de ces quelques affaires, une foule de sourire sur les visages a fait son apparition, ce qui nous a mis du baume au cœur.



Et, dans un second temps, nous avons pu partager un repas avec le village de pêcheurs, des personnes très aimables, accueillantes, et souriantes. Puis, nous avons pu leur offrir quelques vêtements. Voir ces personnes s’émerveiller devant une jupe, une paire de chaussures ou encore un cahier fut tellement émouvant et touchant. Cette expérience a été tellement enrichissante. Elle nous a permis de nous rendre compte des choses essentielles de la vie. Et lorsque nous avons partagé une partie de voley-ball avec eux, cela
n’a fait que confirmer cette sensation et cette émotion qui était présentes en nous, et qui demeureront encore de nombreuses années.

D’ailleurs une phrase nous a particulièrement frappée, lors de la distribution de nos différentes affaires dans une école d’enfants de primaires. Lorsque la maîtresse a pris un taille crayon et a dit : « celui là je le garde, il est tellement précieux. Si je perds ce taille crayon, nous perdons tous les crayons. ». Cette intervention de la part de cette femme a été tellement surprenante et tellement choquante pour nous, qu’elle a suscité une grande joie bien sûr mais en même temps une si grande compassion.



Mais malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin. Nous avons du quitter ce paradis et ce décor digne des plus grands films. Nous avons cependant ramené des souvenirs inoubliables. Nous sommes revenus grandis et changés à jamais. Ce voyage a été pour nous une découverte à tous les niveaux, linguistiquement, culturellement, ou encore émotionnellement. Nous sommes revenus plus riches, en effet nous nous sommes faits des amis et nous avons créé des liens particuliers et intimes avec ces personnes si formidables ce qui restera à jamais gravé dans nos mémoires.


ENCORE UN GRAND MERCI À TOUTES LES PERSONNES QUI ONT PU RENDRE CE PROJET RÉALISABLE.



Lili et Isaure VIOLLET

 

dfgdfghfdgh
ghgfxhfxhxfgh

 

Le label E3D

[/su_animate]

La labellisation « E3D » (École ou Établissement en Démarche globale de Développement Durable)
a été officiellement lancée par le ministère de l’éducation nationale le 29 août 2013.

Les objectifs visés à travers la labellisation E3D sont:

Mettre en valeur les projets EDD déjà existant en les appuyant sur une vraie politique d’établissement

Développer les partenariats, notamment avec les acteurs territoriaux.

Peut être considéré comme E3D
tout établissement scolaire ou toute école engagés dans un projet de développement durable fondé sur une continuité entre les 4 modalités suivantes :
1 – Enseignements ;
2 – Vie Scolaire ;
3 – Gestion et Maintenance de la Structure ;
4 – Ouverture sur l’Extérieur par le Partenariat.

Notre établissement s’est engagé dans le processus de labellisation E3D au mois de Décembre, et la démarche est inscrite dans le projet éducatif de l’établissement.

Pour élaborer les divers projets que nous mènerons à bien, un comité de pilotage composé
de 20 élèves ( de secondes et de premières) s’est constitué.
Voici quelques-uns de nos projets envisagés à court terme :

– Sensibilisation des élèves de primaire par les lycéens ; par des quizz, des jeux, des lectures, des animations,
le tout élaboré par nos élèves de lycée.
– Création de Bande dessinée avec un personnage mascotte.
– Création de Maquette sur l’étang de Berre représentant les zones polluantes, les milieux naturels, les perspectives…
– Création d’un potager bio
– Tri des canettes, recyclage de piles
–  et beaucoup d’autres projets encore…

Année Scolaire : 2017-2018 – Bilan Action E3D, année 2017-2018
Etablissement St Louis Ste marie— Gignac / Marignane

En résumé :

Labellisés Niveau 3 cette année, nous nous devions de pousser encore plus avant notre engagement dans la démarche E3D. Cette troisième année d’implication démarrait sous les meilleurs hospices avec la concrétisation de plusieurs partenariats d’importances.

Ce présent document fera un point sur les engagements  tenus depuis l’origine de notre participation ; dressera un bilan objectif des actions mises en place et tentera de présenter les orientations futures dans le cadre du Label E3D dans notre groupe scolaire.


Depuis 3 ans, nous nous sommes engagés dans cette démarche du label E3D. Dès le démarrage du projet nous avons pu compter sur l’entière collaboration et l’investissement total des équipes de l’établissement. En effet, la demande d’intégration au label E3D s’est faite en Novembre 2015, et en décembre de la même année, le projet d’établissement se refondait autour de l’axe central du Développement Durable

De grands à petits…

L’idée première fait la part belle à un concept humaniste du développement durable, l’éducation verte de Tous par Tous. Aussi ce sont les lycéens qui se chargeront de l’éducation au développement durable des plus petits.

– Diaporamas éducatifs préparés par les élèves « Maternelle, CP, CE1 » ( En cour de publication )

– Création d’un jardin potager pédagogique

-Collecte de Piles : Partenariat avec la société SCRELEC
(Action pérenne)

 

La prise de vitesse des projets :

Boostées par l’arrivée en Seconde de nouveaux élèves (pour la plupart issus de différents établissements) les propositions et surtout les concrétisations de projets en lien avec le la label E3D ont explosés au cours de la 2ème année.

Un engagement d’exposition !

Comme prévu l’année passée, notre établissement a réussi le pari de concrétiser un double partenariat avec la Mairie d’Ensuès-la-Redonne et Provence Booster autour d’un projet de replantation d’espèces d’arbres locales en vue de la création d’un vallon coupe-feu sur la commune, touchée par de violents incendies.

Le Jeudi 9 novembre, les élèves de CM2, avec la participation des 1ere et des 4ème de l’Établissement St Louis-Ste Marie, se sont mobilisés toute une journée dans une action citoyenne et écologique très forte sur la commune d’Ensuès-la-Redonne.

L’objectif était de planter 200 pousses d’arbres dans un espace forestier qui nous était entièrement dédiés. Plusieurs essences ont été choisies, principalement pour leur résistance plus importante que celle des pins, créant ainsi une barrière naturelle à cas de nouvel incendie.

Les élèves ont alors découvert, auprès des employés chargés de l’entretien de ce lieu, les étapes pour planter efficacement de jeunes arbres. Ils ont également pu être sensibilisés sur la portée d’une telle action.

Sur les piquets de leurs plantations, chaque élève a pu y inscrire son nom. Ceci afin de créer un lien personnel avec ces arbres en devenir.

Notre Partenariat avec la Mairie d’Ensuès-la Redonne mènera notre établissement  à revenir régulièrement sur le vallon de la plantation qui nous est dédié afin de vérifier et d’interagir sur nos plantations. A noter que la Société Haribo nous a été d’une aide précieuse dans la finalisation financière de ce projet.

Une journée représentative

Samedi 7 Avril 2018, l’Inter diocèse d’Arles-Aix-Digne-Gap se réunissait à l’Arena du Pays d’Aix pour un rassemblement des quelques  72 établissements privés qui le composent. 5000 personnes se sont présentées pour assister à cette journée durant laquelle chaque établissement tenait un ou plusieurs stands sur leurs spécificités. Nous avons, pour notre part, présenté 6 stands présentant nos engagements sur l’ouverture à l’International (notre lycée est membre du réseau ESN), Le numérique (nous sommes lycée numérique depuis 2014) ; l’enseignement supérieur (avec le BTS Optique Systèmes Photoniques) ; et E3D avec 3 stands consacrés à cet axe de notre projet d’établissement.

Chaque participant à cette journée pouvait profiter sur nos 3 stands de :
-Un atelier plantation d’herbes aromatiques avec l’équipe enseignante en maternelles
-Un atelier décoratif à base de recyclage (création de fresques…)
-Un atelier quizz sur le développement durable (source ADEME) avec gain de plantes endémiques
Nous avons ainsi pu toucher un très large public en faisant montre et en faisant participer à nos pratiques en termes d’éducation au développement durable.

En conclusion

Nous avons trouvé dans le dispositif E3D un moyen d’affirmer encore plus notre caractère propre. Mais au-delà de l’engagement global qui se met en place un peu plus chaque jour autour de cette valeur (car oui, nous considérons désormais le développement durable comme une valeur dans notre établissement), nous avons profité de ces actions de retrouver du sens, pour faire tomber des murs invisibles, pour combattre un certain sentiment d’impuissance individuelle pour le transformer en espoir collectif et en grand rassemblement. Plus encore que les années passées, nous souhaitons réaffirmer notre engagement fort dans le label E3D !


Archives  : 

Campagne d'élection aux postes d'éco-délégués a eu lieu dans notre établissement 2019

Une campagne d’élection aux postes d’ECO-DELEGUES a eu lieu dans notre établissement : tous les élèves ont eu la possibilité de candidater (sous condition de remplir un programme cohérent) pour un mandat de 2 années scolaires. 

Le corps électoral, lui, se composera des élus de l’établissement (délégués, représentants des différentes instances de l’ensemble scolaire) et de nos partenaires Culturels et Associatifs (Interact, UNICEF…)

Les éco-délégués, démocratiquement élus, deviendront les partenaires privilégiés des projets E3D (établissement en démarche de développement durable) et seront amenés à être force de propositions de projets et représentants de nos actions.

24 élèves ont candidaté ! Une belle preuve de la vivacité et du dynamisme de notre communauté éducative. Nous vous donnerons les résultats du vote qui se déroulera fin novembre.

Campagne de reboisement sur les bords du Bolmon à Marignane - novembre 2019

Le club interact et le Rotary club ont participé à une campagne de reboisement sur les bords du Bolmon à Marignane.
Ces plantations participent à la protection et à la sauvegarde de notre nature de proximité, faune et flore. Elle est organisée par la direction de l’écologie et développement durable de la ville de Marignane.

Symboliquement, chaque arbre planté porte le nom de nos élèves.
Une matinée frileuse mais un beau moment de partage dans une bonne ambiance.


Article de Presse du 17/03/2019 Les jeunes de Ste-Marie se mobilisent pour le climat.

 

Article de Presse du 01/02/2019 E3D et le développement durable du lycée Saint-Louis Sainte-Marie.

E3D et développement durable au programme du lycée Saint-Louis Sainte-Marie.