Organisation des épreuves

Organisation des épreuves communes et des brevets blancs

A L’ATTENTION DES PARENTS ET DES ÉLÈVES DE 3ème et de 2nde

ORGANISATION et DÉROULEMENT des ÉPREUVES

Dans le souci de préparer au mieux nos élèves aux épreuves du baccalauréat, nous tenons à attirer votre attention sur les points suivants (règlement en vigueur pour le bac) :

ACCUEIL DES CANDIDATS:

– Présents devant la salle 15 minutes avant l’épreuve.
– Ils occupent la table portant le numéro qui leur a été attribué.
– Ils déposent cartables, téléphones mobiles, livres, cahiers et autres documents, sous le tableau ou à l’entrée de la salle.

1-Vérification de l’identité

– Elle est assurée par les professeurs et les assistants d’éducation au début de chaque épreuve
– Est exigée la présentation d’une pièce officielle d’identité avec photographie.

2- Retardataires

– Les retardataires peuvent être acceptés dans la salle d’examen uniquement en cas de force majeure et après être passés au secrétariat.
– Les retardataires admis à composer ne peuvent voir le temps de composition allongé au-delà de la fin normale des épreuves.

3- Sortie de salle

– Aucune sortie n’est autorisée pendant la 1ère heure
– Aucun candidat n’est autorisé à quitter définitivement la salle avant 11h30 le matin et avant 17h30 l’après-midi.

4- Absents

Absence pour cause justifiée:
indépendante de la volonté du candidat : présentation d’un certificat médical d’au moins 3 jours.

Absence non justifiée:
– L’absence non justifiée à une épreuve que le candidat doit subir est sanctionnée par la note 0
(article 7 des décrets n°93.1092 et 93.1093 du 15 septembre 1993 portant règlement général du baccalauréat général et du baccalauréat technologique).
– Le candidat peut néanmoins poursuivre les épreuves. Le règlement du baccalauréat ne prévoit pas de note éliminatoire.

Aucune séance de rattrapage n’est prévue.

5- FRAUDE :

– Tout candidat pris en cas de flagrant délit de fraude sera sanctionné par un zéro dans la discipline, mentionné sur sa copie.
– Les candidats sont responsables de leurs copies et doivent s’assurer qu’ils les rendent en fin de d’épreuves ainsi que tous les intercalaires dûment numérotés.

6- A la fin de l’épreuve :

– Vérifier la numérotation des pages des copies en bas de chaque page.
– Les candidats qui n’ont pas terminé leur composition à la fin de l’épreuve ne sont pas autorisés à insérer leur brouillon dans leur copie, en raison d’anonymat des corrections.

MATÉRIELS ET DOCUMENTS A L’USAGE DES CANDIDATS

Calculatrices (circulaire n°99.186 du 16 novembre 1999 BO n°42 du 25 novembre 1999)

De manière générale, l’autorisation ou l’interdiction d’utiliser la calculatrice est rappelée en en-tête de chaque sujet d’épreuve.
C’est donc en prenant connaissance du sujet que les candidats apprennent s’ils sont autorisés ou non à utiliser leur calculatrice.

Matériel autorisé :
– Toutes les calculatrices de poche, y compris les calculatrices programmables et alphanumériques ou à écran graphique,
à condition que leur fonctionnement soit autonome et qu’il ne soit pas fait usage d’imprimante.

Sont interdits :
– la disposition de plus d’une calculatrice simultanément sur la table,
– les échanges de machines entre candidats,
– la consultation des notices fournies par les constructeurs,
– les échanges d’informations par l’intermédiaire des fonctions de transmission des calculatrices.

Téléphones mobiles :

Leur utilisation est strictement interdite.
Ils doivent être déposés et éteints dans un coin de la salle de composition avec les effets personnels des candidats.